ETAT PIED-NOIR en Exil
© 2017 Gouvernement Pied-Noir en Exil  -  Site Officiel de l’Etat Pied-Noir en Exil  -
L’ Espoir Méditerranéen
Fédération des DEUX RIVES

Pourquoi un Etat Pied-Noir ?

Depuis   plus   de   50   ans   maintenant,   le   Peuple   Pied-Noir   attend,   en   vain,   son   intégration   au   sein   de   la   Nation française   pour   laquelle   plusieurs   de   ses   générations   ont   sacrifié   volontairement   leurs   vies   en   participant, massivement,    à    tous    les    conflits    mondiaux    afin    de    conserver    à    notre    Mère-Patrie,    sa    liberté    et    sa souveraineté. Cependant,   la   situation   devient   grave   en   Méditerranée   et   en   Mer   Noire.   Tous   les   jours,   désormais,   des attentats   endeuillent   des   peuples   innocents   qui   ne   sont   pas   concernés   par   les   conflits   qui   se   développent, pour diverses raisons, au sein de cette mer intérieure qui devient une poubelle, voire un cimetière. Le   Peuple   Pied-Noir   ne   peut   plus   laisser   à   d’autres,   le   soin   de   maîtriser   son   avenir   d’autant   que   les responsables   français,   au   lieu   de   se   coaliser   face   au   danger,   se   déchirent,   entre   eux   et   à   l’intérieur   d’eux- mêmes,   au   moment   des   présidentielles   comme   des   législatives.   Il   nous   est   impossible   de   rester   les   bras croisés. Pour   assurer   son   développement   pacifique,   maîtriser   sa   sécurité,   donner   un   avenir   à   ses   enfants,   Le   Peuple Pied-Noir   a   décidé   de   prendre   en   mains   son   destin   dans   le   cadre   du   droit   international   des   peuples   à disposer d’eux-mêmes. Il   vient   de   se   doter   d’un   <<   Gouvernement   Pied-Noir   en   Exil   >>   en   application   de   la   Convention   de Montevidéo   du   26   décembre   1933   qui   lui   permet   de   créer   son   Etat,   sans   que   personne   ne   puisse   s’y   opposer et sans que sa légitimité ne soit remise en cause par quiconque.

Bienvenue

INPI
ETAT PIED-NOIR en Exil
Logotype
© 2017 Gouvernement Provisoire Pied-Noir en Exil

Pourquoi un Etat Pied-Noir ?

Depuis   plus   de   50   ans   maintenant,   le   Peuple   Pied-Noir attend,    en    vain,    son    intégration    au    sein    de    la    Nation française   pour   laquelle   plusieurs   de   ses   générations   ont sacrifié      volontairement      leurs      vies      en      participant, massivement,     à     tous     les     conflits     mondiaux     afin     de conserver      à      notre      Mère-Patrie,      sa      liberté      et      sa souveraineté. Cependant,   la   situation   devient   grave   en   Méditerranée   et en    Mer    Noire.    Tous    les    jours,    désormais,    des    attentats endeuillent     des     peuples     innocents     qui     ne     sont     pas concernés    par    les    conflits    qui    se    développent,    pour diverses    raisons,    au    sein    de    cette    mer    intérieure    qui devient une poubelle, voire un cimetière. Le   Peuple   Pied-Noir   ne   peut   plus   laisser   à   d’autres,   le   soin de    maîtriser    son    avenir    d’autant    que    les    responsables français,    au    lieu    de    se    coaliser    face    au    danger,    se déchirent,    entre    eux    et    à    l’intérieur    d’eux-mêmes,    au moment    des    présidentielles    comme    des    législatives.    Il nous est impossible de rester les bras croisés. Pour    assurer    son    développement    pacifique,    maîtriser    sa sécurité,   donner   un   avenir   à   ses   enfants,   Le   Peuple   Pied- Noir   a   décidé   de   prendre   en   mains   son   destin   dans   le   cadre du droit international des peuples à disposer d’eux-mêmes. Il   vient   de   se   doter   d’un   <<   Gouvernement   Pied-Noir   en Exil   >>   en   application   de   la   Convention   de   Montevidéo   du 26   décembre   1933   qui   lui   permet   de   créer   son   Etat,   sans que    personne    ne    puisse    s’y    opposer    et    sans    que    sa légitimité ne soit remise en cause par quiconque.